Concerts 2016 # Motors Blues Dax
Harley-Davidson Côte Basque partenaire du festival.

Rétro des concerts >

Concerts 2016 >

La huitième édition les 8, 9 et 10 juillet.

Avec près de 25000 visiteurs sur trois jours, le Dax Motors n’ Blues Festival est devenu en sept ans, un incontournable de la saison musicale dans le département des Landes en région Nouvelle-Aquitaine. Bill Deraime est la tête d’affiche de cette 8ème édition.

Avec près de 25000 visiteurs sur trois jours, le Dax Motors n’ Blues Festival est devenu en sept ans, un incontournable de la saison musicale dans le département des Landes en région Nouvelle-Aquitaine. Bill Deraime est la tête d’affiche de cette 8ème édition.

Les balades à moto du Motors n' Blues.
Concert de Nadja and the Blue Kings au Motors n' Blues en 2016.
Nadja and the Blue Kings
8 juillet 2016
Scène Indian Victory.
Concert de Blues avec Bill Deraime à Dax.
Bill Deraime
8 juillet 2016
Blues - Scène principale.
Concert de Blues Soul avec Miguel M septet à Dax.
Miguel M septet
8 juillet 2016
Blues and Soul - Scène Principale.
Concert de Blues avec Geoffrey Lucky Pepper à Dax.
Geoffrey Lucky Pepper
9 juillet 2016
Scène Indian Victory.
Concert de Blues Rock avec Blues Info à Dax en 2016.
Blues Info
9 juillet 2016
Blues Rock - Scène Place de la Fontaine Chaude.
Concert The Sassy Swingers au Motors n' Blues à Dax.
The Sassy Swingers
9 juillet 2016
Swing - Scène Indian Victory.
Concert de Red Beans and Pepper sauce au Motors n' Blues à Dax.
Red Beans and Pepper sauce
9 juillet 2016
Rock and Roll - Scène Principale.
Concert de JC Brooks and The Uptown Sound au Motors n' Blues à Dax.
JC Brooks & The Uptown Sound
9 juillet 2016
R&B / Soul - Scène principale.
Concert de Jesus Volt au Motors n' Blues à Dax en 2016.
Jesus Volt
9 juillet 2016
Rock - Scène Indian Victory.
Concert de Blues Cajun avec Talaho à Dax en 2016.
Talaho
10 juillet 2016
Blues Cajun - Scène Indian Victory.
Tremplin jeunes talents au Motors n' Blues de Dax en 2016.
Concerts “Scène jeunes talents”
10 juillet 2016
Tremplin - Scène Principale.

Les concerts du Festival Motors n' Blues à Dax en 2016.

Voilà la huitième édition derrière nous, le moment de se poser un peu, de rattraper le retard de sommeil et de se recaler dans le monde réel. Quitter ce rêve, ces trois jours de liesse. Et, vient le temps du bilan.

Quoi dire ? Évoquer toutes les félicitations reçues durant le week-end ?
Parler des remerciements des visiteurs, motards ou pas, des artistes surpris de notre accueil et de l’ambiance du festival ? Des bénévoles qui ont tant donné de leur énergie durant toute la semaine ?

Je dois regarder la prochaine édition pour retrouver un objectif et rester sur ce nuage qui m’a bercé tout le week-end. « Ça va être dur de faire mieux l’an prochain » est la remarque qui hante l’équipe à la fin de chaque édition.

Personnellement, j’aimerais seulement retrouver les mêmes et recommencer.
Partager une fois de plus cette envie de bien faire avec la même équipe de bénévoles, volontaires même avec la fatigue, souriants malgré les tracas. Échanger de nouveau un sourire avec un public qui le temps d’un instant quitte les soucis du quotidien. Croiser encore le chemin d’artistes simples, heureux d’être là et de partager leur musique avec un public chaleureux quel que soit leur notoriété.

Mais il nous faut continuer à progresser. Se reposer sur ses lauriers, c’est déjà régresser. Nous sommes devant une page blanche qui reste à écrire, mais si vous le voulez bien rendez-vous les 7, 8 et 9 juillet 2017 pour retrouver tout ça.

— Stéphane Duboscq, co-président de l’association DMBF.